Paola Stella Minni & Konstantinos Rizos se rencontrent à Montpellier en 2015 pendant la formation du master exerce - ICI CCN Montpellier. Ils décident tout de suite de créer un groupe de musique et commencent à travailler ensemble sur leur premier album - Matériaux Publics. En parallèle, ils commencent à explorer des formes de coopération dans l’écriture chorégraphique et dans la réalisation d’objets graphiques: leurs travaux sont caractérisés par une accumulation de langages et une réflexion sur les formats où la question chorégraphique est constamment réinterprétée de manière indisciplinée et hybride. Ils privilégient le travail collectif et ils collaborent régulièrement avec l' artiste plasticien Geoffrey Badel et l’éclairagiste Marie Sol Kim. En 2017 ils créent Taken For Granted, une pièce co-signée avec la comédienne Ondina Quadri à partir d’une recherche sur la performativité de genre. En 2019, ils créent PA.KO doble, un paso doble qui creuse dans leur archive intime des matériaux chorégraphiques. Leur prochaine création, SILVER, sera présenté aux Festival Les Hivernales 2020. Ils s’intéressent également à la pédagogie: en 2018 ils commencent RRRRIGHT NOW, un projet d’atelier pour tous publics, une recherche sur les effets de liberté en danse à partir de la musique punk des Sex Pistols. Ils collaborent régulièrement avec le lycée Jean Monnet à Montpellier qui en 2019 les a invités à chorégraphier les “Etats Généraux de la danse à l’école”.  

A partir de 2020, Paola Stella Minni & Konstantinos Rizos seront Artistes Associés du CDCN de Grenoble - Le Pacifique. 

Paola Stella Minni

Après des études universitaires dans les domaines des arts vivants, elle rejoint en 2010 une formation sur deux ans en chorégraphie et performance à Lisbonne - PEPCC, Forum Dança - sous la direction artistique de Loic Touzé. Elle commence alors son parcours d’auteur avec le solo “Outspoken”, la réinterprétation d’une pièce de Vera Mantero. Elle a été interprète pour: Kinkaleri, Motus, Cristina Rizzo, Michele Di Stefano, Romeo Castellucci, Jérome Bel, Strasse, Alex Cecchetti, entre autres, et pour Simone Forti dans les Dance Constructions. Entre 2013 et 2015 elle se forme en “biodynamic craniosacral theraphy”. Elève du maitre Yang Lin Sheng dans la pratique du Yi quan et d’Eric Baret dans l’étude du yoga.

Konstantinos Rizos

Artiste chorégraphique né à Athènes, ceinture noir en judo. Il a obtenu son master en éducation physique et sportive, il a continué ses études à l’école de danse professionnelle de Niki Konstaxaki et ensuite commencé à enseigner la danse contacte. Il est alors interprète pour plusieurs chorégraphes en Grèce et à Chypre comme Patricia Apergi (cie Aerites), Lia Haraki (cie Pelma), entre autres. Il a réalisé des films de vidéodanse avec le collectif grec Inside Noise : en 2013, il remporte le prix d’interprétation du festival InShadow à Lisbonne avec le film «sansAttente». En 2017, il participe à la reconstitution des Dance Constructions de Simone Forti dans le cadre de l’exposition « A different way to move » au Carré d’Art de Nîmes. Depuis 2018 il est interprète pour les chorégraphes Vincent Dupont et Emilie Labedan. 

COLLABORATIONS

Geoffrey Badel  

Après avoir été diplômé de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier en 2017, Geoffrey Badel poursuit sa pratique artistique à travers le dessin, la vidéo, l’installation, l’art-action et leur promiscuité. Son travail explore le paranormal et les différentes définitions du fantôme dans les champs les plus divers. Il est également membre du Collectif In Extremis depuis 2015 et de la compagnie de danse Futur Immoral depuis 2017 dans lesquels il expérimente le travail en collectif et la mise en commun des pratiques et des savoirs. Il fit parti du dispositif post-diplôme « Saison 6 », créé par le Mo.Co. (Montpellier Contemporain), dirigé par Nicolas Bourriaud et structuré en trois temps de résidences artistiques : Cochin (Inde) en décembre 2018, Italie (Venise) en mai 2019 et Istanbul (Turquie) en août et septembre 2019.

Mathieu Bouvier

Il écrit et filme, à la recherche d’un geste dans la pensée, d’une chanson dans l’œil, d’un déjà-vu dans l’avenir : https://www.mathieubouvier.net. Il fréquente assidûment le champ de la danse contemporaine en tant que vidéaste, scénographe et dramaturge : il collabore entre autres avec Loïc Touzé, Yasmine Hugonnet, Catherine Contour, Mylène Benoit, Vincent Dupont, Sorour Darabi, etc. Il édite le site internet http://www.pourunatlasdesfigures.net, plateforme collaborative issue d’un programme de recherche intitulé “Le travail de la figure. Que donne à voir une danse ?” co-dirigé avec Loïc Touzé à la Manufacture de Lausanne - HE.So (2016-2018). Doctorant à l’Université Paris 8 EDESTA, sous la co-direction de Catherine Perret (philosophie) et d’Isabelle Launay (histoire de la danse), son projet de thèse s’intitule “Les intrigues du geste. Pour une approche figurale du geste dansé. »

Annamarie Ajmone

is an Italian dancer and choreographer. She holds a bachelor’s degree in Modern Literature and she also studied at the Civica Scuola di Teatro Paolo Grassi, Milan. The body intended as a mouldable and changeable material, capable of transforming spaces into places, is at the centre of her research. Her works were presented in various dance, theatre and performing arts festivals, museums, art galleries and non conventional spaces. As a dancer, she has worked with Alias Compagnie, Ariella Vidach, Daniele Ninarello, Santasangre, Cristina Kristal Rizzo, Mithkal Alzghair, Moritz Ostruschnjak.She works with several artists on projects that vary in nature and length, including Caned Icoda, Palm Wine, Bienoise, Francesco Cavaliere, Muta Imago, Strasse, Industria Independent. For Matera, European Capital of Culture 2019, she signed the coreography for “Abitare l’opera, Prologo tra i Sassi / La Cavalleria Rusticana”, directed by Giorgio Barberio Corsetti (production Teatro San Carlo, Naples). She recently signed the body-spacing for the fall 2020 menswear fashion show of Magliano and Marni Woman Fashion Show FW20.She received the Danza & Danza award as “best young Italian performer” in 2015. She coordinates Nobody’s Business for Italy, an opensource platform for the sharing of artistic practices. 

For the years 2019-2021 she is associated artist of La Triennale Milano Teatro, Milan.