PA.KO

doble

2019

PA.KO doble est notre propre paso doble, commencé comme un gag pendant nos concerts, influencé par la rencontre d’autre duos, par la tauromachie des arènes françaises, par l’esprit obscur du duende et sa relation avec l’intense. Un univers ambiguë des figures, de transformations et de durées qui laisse apparaitre une interrogation existentielle sur le sens du temps et de l’être.

PRESS

DISTRIBUTION

 

création et interprétation: Paola Stella Minni et Konstantinos Rizos 

lumière: Marie Sol Kim

collaboration artistique: Geoffrey Badel

assistante à la création: Silvia Romanelli

production: ass.Futur Immoral

 

coproduction ICI-CCN de Montpellier - Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, CCN de Nantes, Saison Montpellier Danse 2018/19, CCN de Créteil et du Val-de-Marne | avec le soutien de Montpellier Danse, accueil en résidence à l’Agora, cité internationale de la danse | en collaboration avec:  Spazio K, Kinkaleri, Italy, Prato

DATES

30-31 Janvier 2019: Théâtre La Vignette, Montpellier Danse

23 Mars 2019: Festival ArtDanthé , Théâtre de Vanves

8 Novembre 2019: Festival Libre Mix'Art Myris, Toulouse

PA.KO DOBLE en version Tropicana Resort 

a été présenté à:

Occupation - CND  Paris

ReUnion - Lisbon

Tropici - Angelo Mai, Roma

Is It My Word? - Spazio K Prato

Des cinq spectacles présentés le 23 mars au festival Artdanthé de Vanves, on retiendra surtout la reprise du “PA.KO doble” de Paola Stella Minni et Konstantinos Rizos, pour son humour et son inventivité, et ce moment de grâce au cœur du spectacle où leurs corps se figent successivement dans des positions de toreros à la fois improbables et familières, avant de se laisser traverser par des forces mystérieuses. Auparavant ils sont nus et vapotent sous cape derrière leur visage enturbanné, têtes fumantes irrésistibles ; forment un duo rock ; se disputent comme des enfants le titre de duende avec des voix d’outre-tombe dignes de Dark Vador (ou de son alter ego chez Mel Brooks ?) ; et pour conclure ils incarnent un dragon de nouvel an chinois, tandis qu’une bande son nous invite à nous attacher à la présence plutôt qu’à l’avenir… Ainsi ils nous racontent avec modestie une histoire profonde et cohérente.